Escalade de la violence à la frontière entre Israël et Gaza

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki moon, a exprimé dimanche sa profonde inquiétude sur l’escalade de violence au sud d’Israël et Gaza.

Le chef de l’ONU a suivi « avec une profonde inquiétude la récente escalade de violence et l’effusion de sang au sud d’Israël et Gaza », a fait savoir dimanche son porte parole dans un communiqué.

Il a condamné le tir de roquette de Gaza qui a tué des civils israéliens et appelé à l’arrêt des violences. Ban Ki moon a également exhorté Israël à faire preuve de retenue après les allégations de décès de dix militants.

Il a souligné que le bureau de son Coordonnateur spécial reste activement engagé sur le terrain pour ramener le calme entre les parties.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.