Feu de cheminée : les conseils de la Prefecture pour éviter l’incendie

Si l’été a joué les prolongations ces dernières semaines, l’hiver approche à grands pas. Avec la baisse des températures, les foyers munis d’une cheminée ou d’un poêle à bois goûtent à nouveau au plaisir d’une bonne flambée. Or, c’est aussi à cette période qu’on assiste à une recrudescence des incendies domestiques. En Haute-Garonne, 50% d’entre eux sont provoqués par un feu de cheminée.

A l’aube de la saison froide, les sapeurs-pompiers insistent sur l’importance de la prévention afin que la douce chaleur du foyer ne se transforme pas en incendie ravageur.

Afin d’éviter les risques, voici quelques règles essentielles de prévention à connaître :

– Ramoner la cheminée et les conduits une fois par an (obligatoire pour les assurances habitation) pour enlever les dépôts importants de suie qui peuvent s’enflammer et déclencher des feux de cheminée. Le meilleur procédé reste le ramonage mécanique effectué, à l’aide d’un hérisson, par des professionnels qualifiés.

– Vérifier les installations : une trappe de visite le long du conduit de cheminée est utile pour contrôler la propreté du conduit et faciliter l’intervention du ramoneur. Si vous possédez un insert, contrôlez régulièrement le joint de la vitre car un joint défectueux laisse passer les fumées et autres gaz de combustion.

– Brûler du bois bien sec (2 ans de séchage minimum) et de préférence du bois dur comme le chêne et l’hêtre.

– Eviter les bois résineux qui peuvent encrasser la cheminée et ne pas jeter dans le feu de cheminée des matériaux inflammables ou qui dégageraient des fumées toxiques (exemples : bougies, plastique…)

– Eloigner du foyer les combustibles (carton, papier, canapé, tapis…) et les produits inflammables (alcool, essence…). Ne surtout pas faire sécher de linge à proximité de la cheminée.

– Surveiller ! Ne pas faire de feu en fin de soirée qui risquerait de couver pendant la nuit.

– Videz régulièrement vos cendres à l’extérieur dans un récipient métallique.

Un dernier conseil : installez des détecteurs autonomes de fumée. Ils permettent de réduire les risques en détectant les débuts d’incendie. L’intérêt en est décuplé la nuit lorsque tout le monde dort. Peu onéreux, faciles à installer et à entretenir, ils seront obligatoires dans tous les lieux d’habitations privés en 2015.

497 incendies en 2010
497 : c’est le nombre d’interventions des sapeurs-pompiers pour des feux de cheminées en Haute-Garonne en 2010. Cela représente 8% du nombre total d’incendies en Haute-Garonne en 2010 et 14% si on écarte les feux de véhicules et de poubelles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.