Libye : la Cour Pénale Internationale négocie avec Saïl al Islam fils de Kadhafi

La Cour pénale internationale (CPI) est en contact informel avec le fils de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Saïf al Islam Qadhafi, qui est recherché pour crimes contre l’humanité, a annoncé vendredi le Procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo.

« A travers des intermédiaires, nous sommes en contact informel avec Saïf. Le Bureau du Procureur a dit clairement que s’il se rend à la CPI, il a le droit d’être entendu devant un tribunal et qu’il est innocent jusqu’à preuve du contraire. Les juges décideront », a dit M. Moreno-Ocampo.

Le Bureau du Procureur a également appris à travers des canaux informels qu’un groupe de mercenaires offre de transporter Saïf al Islam Kadhafi dans un pays africain qui n’est pas partie au Statut de Rome de la CPI.

« Le Bureau du Procureur explore la possibilité d’intercepter tout avion dans l’espace aérien d’un Etat partie afin de procéder à une arrestation », a précisé Luis Moreno-Ocampo.

Fin juin, la CPI a délivré lundi trois mandats d’arrêt à l’encontre de Mouammar Kadhafi, qui est aujourd’hui décédé, son fils Saïf al Islam Kadhafi et l’ancien chef des services de renseignement libyen Abdullah Al-Senussi pour des crimes contre l’humanité commis en Libye à travers l’appareil d’Etat libyen et les forces de sécurité.

Selon la presse, Saïf al Islam Kadhafi, qui est en fuite depuis la chute de Tripoli, fin août, a disparu après la mort de son père le 20 octobre près de Syrte. Il serait en compagnie d’Abdullah Al-Senussi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.