“l’Europe doit aussi se serrer la ceinture”

deveyracDébat idéologique autour du budget européen. Certains considèrent que l’Union doit se doter d’un budget plus important pour réaliser de véritables actions et peser sur l’économie, notamment par la commande publique. D’autres considèrent que l’Europe doit se contenter de petits leviers d’actions. Tel est le cas de la député européen Christine De Veyrac qui a décidé de “ne pas voter, à ce stade, le projet de budget de l’Union européenne pour 2012“.

La député UMP de Toulouse explique que “La position du Parlement européen visant à augmenter les dépenses dans une tranche se situant entre 4 et 5% par rapport à 2011 n’est pas raisonnable“.

Dans un contexte de rigueur, où les Etats imposent des sacrifices à leurs peuples, il est important que l’Union européenne participe aussi à l’effort généralisé. En outre, une augmentation significative de ses dépenses se traduirait par une hausse substantielle de la contribution française au budget européen… alors même que notre pays apporte déjà beaucoup au pot commun” commente encore celle qui fut la précédente secrétaire générale de l’UMP en Haute Garonne.

Dans les semaines à venir, je défendrai donc pour ma part une hausse réduite du budget, et ce afin de préserver le financement de nos grands projets industriels européens (Galiléo, GMES…) et de la politique agricole commune” a cependant souligné Christine De Veyrac.

Photo Toulouse7.com : Christine de Veyrac, député européen du Sud-Ouest (UMP)

1 Commentaire

  1. Très bonne initiative de notre député européenne ! Bravo Madame de Veyrac !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.