Dégradation du climat des affaires dans l’industrie

Fotolia_2205520_SEn pleine tempête financière, l’économie française accumule les mauvais points. Vendredi l’INSEE faisait état d’une dégradation du secteur de la construction. Idem dans le secteur de l’industrie. Ainsi l’INSEE indique que “Selon les chefs d’entreprise interrogés en octobre 2011, la conjoncture industrielle s’est légèrement dégradée : l’indicateur synthétique du climat des affaires se replie de deux points par rapport à septembre, après une baisse de six points entre juillet et septembre. Il se situe en dessous de sa moyenne de longue période”.

L’INSEE précise que “Les carnets de commandes étrangers se dégarnissent encore, se situant désormais nettement en dessous de leur moyenne de longue période“. Les perspectives générales, qui représentent l’opinion des industriels sur l’activité de l’industrie dans son ensemble, se maintiennent à un niveau très bas.

Seule la filière Agro Alimentaire tire son épingle du jeu : les carnets de commandes globaux et étrangers se regarnissent et sont désormais jugés fournis indique l’INSEE.

Mais ailleurs le climat des affaires se dégrade. Dans la branche automobile, “l’activité passée est jugée en net ralentissement”. Idem dans les secteurs de la chimie et de la métallurgie. “Dans les prochains mois, l’activité pourrait se dégrader dans ces deux secteurs, en particulier dans la chimie” note ainsi l’INSEE.

Photo © Andrey Rakhmatullin – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.