Coupe du Monde : l’Australie bat le Pays de Galles et termine à la 3e place

Deux équipes, deux styles différents. Ce vendredi matin, l’Eden Park a vu s’affronter les australiens, habitués à bouger le ballon, et les gallois, plutôt actifs au sol. Mais les britanniques plus indisciplinés commettent des fautes et frôlent l’essai à la 7ème minute. C’est chose faite à la 12ème : 7-0 pour les Wallabies. Le XV du poireau, malmené par des australiens décidément très en forme, profite des problèmes en mêlée de son adversaire pour passer une pénalité. Malgré tout, les australiens poussent de plus en plus et mettent sous pression les gallois. Chaque équipe commet alors des fautes mais chacune laisse filer une pénalité. L’arbitre anglais Wayne Barnes siffle la fin de cette première mi-temps où l’engagement est entier : 7-3 pour les Wallabies.

En ce début de seconde période, les européens bénéficient d’une pénalité bien placée, mais James Hook rate une nouvelle fois son coup de pied. Qu’importe, les gallois continuent sur leur lancée et Shane Williams, au terme d’une très belle action, inscrit le premier essai de son équipe. Le XV du poireau mène au score pour la première fois 8 à 7. Une avance vite effacée par deux pénalités australiennes à la 54ème et 57ème minute : 13-8 pour les océaniens. Les Wallabies se mettent à l’abri d’un essai transformé grâce à un drop inattendu à la 67ème minute. Les gallois ripostent rapidement, réduisant le score à 16-11. Mais les co-équipiers de Nathan Sharpe, décidément plus forts, inscrivent un dernier essai à 76ème minute. Coup de sifflet final : 21 à 18 après un dernier sursaut du Pays de Galles.

Les deux équipes ont livré un match de qualité à la hauteur des attentes, malgré un nombre trop élevé de fautes. L’Australie a pris ainsi sa revanche sur sa demi-finale complètement ratée contre la Nouvelle-Zélande et pourra rentrer à la maison la tête haute. Chapeau !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.