Les notaires très critiques sur la nouvelle taxation des plus-values

Fotolia_6160275_SLa loi de finances rectificative pour 2011 a été définitivement adoptée le 22 septembre 2011. Elle aura pour conséquence l’entrée en vigueur dès le 1er février 2012 du nouveau régime de taxation des plus-values pour tous les biens immobiliers, autres que la résidence principale.
Pour la Chambre des Notaires à Toulouse cette réforme est d’ores et déjà “mal ressentie”. C’est tout dire !

Pour les notaires de Haute Garonne cette réforme va très probablement entraîner une nouvelle une hausse des prix de l’immobilier. Les juristes estiment en effet que “l’augmentation de l’imposition sur les plus-values immobilières risque de dissuader les propriétaires vendeurs. La rareté de l’offre qu’elle créera entraînera mécaniquement une hausse des prix“.

Avec un effet budgétaire mécanique précisent les notaires : dans un premier temps, la diminution des transactions va entraîner une baisse des rentrées fiscales pour l’État.

Pour Maître Philippe Pailhes, Responsable de l’immobilier de la Chambre interdépartementale, « La loi est mal ressentie car elle est sévère et frappe beaucoup de monde : la France compte 8 millions de propriétaires de résidence secondaires, 3 millions de personnes détiennent un bien immobilier de rapport, sans compter les détenteurs de terrains à bâtir, etc… Certes, les résidences principales restent à ce jour épargnées, mais pour combien de temps encore ? »

Photo © bruno marques – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.