Décès de Paul Garrigues, Pierre Cohen salue “le bon vivant, cultivé et généreux”

Pierre Cohen salue « avec une grande émotion la mémoire de Paul Garrigues, décédé à l’âge de 67 ans. L’immense carrure du seconde ligne du Stade Toulousain de 1964 à 1973 a marqué la mêlée Rouge et Noir durant les 167 rencontres, dont 121 pour le championnat de France, qu’il a disputées sous la bannière toulousaine. Il faisait partie de ce XV malheureux de la mythique finale de 1969, perdue face à Bordeaux Bègles. Après sa fin de carrière en tant que joueur à Pamiers, Paul Garrigues, que ses amis appelaient Popaul, n’a cessé de défendre les couleurs de Toulouse en tant que manager du Stade, sous les ères Villepreux puis Novès jusque dans les années 90. Il est ensuite devenu trésorier de l’Amicale des anciens du Stade. Souvent décrit comme un bon vivant, cultivé et généreux, il était surtout un immense joueur de rugby, au propre comme au figuré. Au nom des élus de Toulouse, j’adresse mes sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à la communauté de rugby. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.