Le Parti Occitan soutient Eva Joly et met la pression sur François Hollande

Le Partit Occitan a pris “acte de la désignation de François Hollande comme candidat socialiste aux élections présidentielles”. Au premier tour, le Partit Occitan a renouvelé cette semaine son soutien Eva Joly, présentée par les occitanistes comme “la candidate la plus en phase avec nos préoccupations de démocratie, de pouvoir régional, de fédéralisme différencié, de justice sociale et de diversité culturelle et linguistique dans une Europe solidaire”.

“La victoire au second tour contre le candidat de la droite impose un large rassemblement de tous ceux qui veulent un véritable changement. Le Partit Occitan souhaite s’inscrire dans cette nouvelle majorité et apporter sa pierre à un contrat de gouvernement d’union et de progrès” précise cependant Guilhem Latrubesse, Secrétaire Fédéral du Partit Occitan.

Mais le PO a tenu a rappeler ses principales revendications : 1) Modification du cadre constitutionnel actuel pour aboutir à une république fédérale et parlementaire, reconnaissant ses minorités territoriales, en particulier l’Occitanie. 2) Abrogation de la réforme territoriale Sarkozy et remplacement par une régionalisation allant dans le sens d’un fédéralisme différencié. 3) Réforme fiscale socialement plus juste et impôts perçus par les régions. 4) Secrétariat d’Etat aux Langues régionales, loi de reconnaissance et promotion des langues régionales, suppression de l’article 2 de la Constitution faisant de fait du français la langue unique de la république. 5) Sortie rapide (10 ans) du nucléaire. 6) Gestion régionale des politiques de l’emploi, des services publics et des énergies renouvelables.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.