Espionnage de journalistes : Bernard Squarcini mis en examen

Fotolia_1950299_SLe patron de la Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI ex RG ex DST) devait être entendu lundi par le juge en charge du dossier d’espionnage d’un journaliste du Monde en charge du dossier politique de l’affaire Bettencourt. BFM tv indique en cette fin d’après midi qu’entré sous le statut de témoin assisté, Bernard Squarcini, présenté comme un proche et homme de confiance de Nicolas Sarkozy aurait été mis en examen.
Dans cette affaire le haut fonctionnaire est soupçonné d’avoir tenté d’espionner un journaliste pour tenter de déterminer l’origine de ses informations sur l’implication d’Eric Woerth dans l’affaire Bettencourt.

Interviewé dans la journée, le ministre de l’intérieur Claude Guéant aurait indiqué qu’il n’exigerait pas la démission de Bernard Squarcini en cas de mise en examen.

Photo © ISABELLE.ESSELIN – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.