Primaires socialistes “J’appelle à ce que les dérapages répétés cessent”

Vive émotion dans le camp Hollande après les propos de Martine Aubry sur François Hollande. Kader Arif, député européen et soutien historique de François Hollande a tenu à mettre en garde le camp de la maire de Lille. Kader Arif demande vendredi que “les dérapages répétés que nous connaissons depuis quelques jours cessent“. Pour l’ancien premier secrétaire de la puissante fédération de Haute Garonne “La première secrétaire, dans sa responsabilité, ne peut continuer à blesser individuellement et à affaiblir collectivement. Car par delà les attaques individuelles qu’elle porte, c’est notre avenir commun qu’elle remet en cause“.

Pour le député européen la victoire en 2012 “passe par la nécessité de voir la gauche, et en premier lieu les socialistes, unis et fraternels“.

Autour de François Hollande, depuis des mois nous avons veillé à n’abîmer personne, non par manque de tempérament, mais par respect des autres candidats, par respect de nos militants et sympathisants, par respect des Français. Depuis dimanche ce rassemblement est en train de s’opérer autour de la candidature de François Hollande. Un rassemblement de cohérence, sans reniement ni contrainte” a commenté un Kader Arif incisif mais serein.

Dans un communiqué de presse, Jean Pierre Mignard, porte-parole de la Haute autorité des primaires avait déjà mis en garde les candidats en indiquant “Les candidats et leurs équipes doivent constamment avoir à l’esprit que toute stigmatisation de l’un ou de l’autre revient à blesser une partie de l’électorat des primaires“.

Martine Aubry a, depuis le début de la semaine, multiplié les attaques contre son rival François Hollande. La maire de Lille a successivement fait état de “Gauche molle”, “propositions floues”, “utilisation des mots de la droite” ou de “candidat du système”

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.