La ligue des droits de l’homme va attaquer l’arrêté du maire de Nogent-sur-Marne

Le maire de Nogent-sur-Marne a pris coup sur coup deux arrêtés qui font bondir les associations dont la ligue des droits de l’homme. L’arrêté qualifié d'”anti-glanage” par plusieurs association, pris à la fin du mois de septembre par le maire de Nogent-sur-Marne, vise à interdire “de fouiller dans les poubelles et containers déposés sur la voie publique“. Le tout assortie de sanctions pénales. L’arrêté municipal devrait être attaqué devant le tribunal administratif.

Dans un communiqué de presse, la ligue des droits de l’homme s’est indigné de cette décision. La Ligue des Droits de l’Homme a fait par de son “soutien à sa section de Nogent-sur-Marne dans sa lutte pour faire obstacle à cette politique d’exclusion des plus démunis”. Elle entend déposer un recours en annulation, accompagné d’un référé, “pour mettre en urgence un terme à cette dérive sécuritaire, aux remugles d’hygiénisme”.

L’association très virulente, rappelle le “très émouvant film d’Agnès Varda” qui “décrivait avec plaisir et gourmandise, en reprenant un terme hérité des temps anciens, ces glaneurs des temps contemporains qui refusent que le gaspillage soit l’aune à laquelle on mesure la consommation”.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.