En France, se nourrir et se chauffer coûtent de plus en plus cher

Fotolia_112368_SL’INSEE a publié mercredi matin, l’indice des prix à la consommation pour le mois de septembre. Mauvaise nouvelle pour les consommateurs. Les prix de l’alimentation augmentent légèrement. Et à la veille de l’hiver, les prix de l’énergie s’accroissent encore.

Les prix de l’alimentation augmentent légèrement en septembre 2011 (+0,2 % ; +3,1 % sur un an). Cette hausse est essentiellement imputable à l’accroissement saisonnier des prix des produits frais (+1,0 % ; +1,3 % en septembre 2010 ; +0,1 % sur un an) : +1,8 % pour les légumes frais (—5,1 % sur un an) et +3,8 % pour les poissons et crustacés frais (+3,8 % sur un an), alors que les prix des fruits frais baissent, de manière également saisonnière (—1,0 % ; +3,7 % sur un an) précise l’INSEE dans son enquête mensuelle. Hors produits frais, les prix de l’alimentation croissent de 0,1 % (+3,5 % sur un an), après une hausse de 0,4 % en août souligne encore l’INSEE.

Toujours selon l’enquête de l’INSEE : en septembre 2011, les prix de l’énergie s’accroissent de nouveau (+0,7 %), après une augmentation de 0,4 % en août. Sur un an, ils sont en hausse de 12,1 %. En septembre 2011, les prix des produits pétroliers augmentent de 1,2 % (+16,7 % sur un an).

Photo © Einar Bog – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.