Multiplication des attaques de colons israëliens contre des civils palestiniens en Cisjordanie

Le Haut commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a exprimé mardi son inquiétude au sujet de la multiplication des attaques par des colons israéliens contre des civils palestiniens en Cisjordanie depuis début septembre.

« Nous sommes particulièrement inquiets concernant la situation du village palestinien de Qsra qui est proche de Naplouse au nord de la Cisjordanie. Qsra a été ciblé par les colons au moins six fois ces six dernières semaines », a déclaré le porte-parole du HCDH, Rupert Colville, lors d’un point de presse à Genève.

« Les attaques ont pris différentes formes et sont emblématiques du phénomène de violence par des colons en Cisjordanie. Des propriétés ont été détruites et endommagées venant s’ajouter aux violences physiques graves. Une mosquée a été incendiée, des centaines d’arbres ont été coupés et un civil palestinien a été tué après l’intervention d’une unité des Forces israéliennes de défense », a-t-il ajouté.

Selon le Haut commissariat aux droits de l’homme, un civil palestinien a été abattu par des soldats des Forces israéliennes de défense à Qsra le 23 septembre dernier. Le même jour, deux mineurs Palestiniens ont été détenus deux heures durant lesquelles ils auraient été battus et humiliés par les soldats israéliens avant d’être relâchés.

Le matin du 6 octobre dernier, les Palestiniens du même village ont découvert au moins 200 arbres coupés appartenant à quatre familles différentes dont les ressources dépendaient principalement de l’exploitation de ces arbres.

Un rapport du Secrétaire général de l’ONU intitulé, « Les colonies israéliennes dans les Territoires occupés palestiniens y compris Jérusalem Est et le Golan occupé en Syrie », doit être publié dans les prochains jours. Le rapport décrit l’impact de la construction des colonies sur les droits humains des résidents.

« Nous appelons le gouvernement d’Israël à remplir ses obligations conformément aux droits de l’homme international et au droit humanitaire international afin de protéger les civils palestiniens et la propriété dans les territoires palestiniens occupés », a déclaré Rupert Colville.

« Davantage doit être fait pour empêcher de manière efficace ces attaques de colons contre les civils palestiniens et lorsque cela survient, ces attaques doivent faire l’objet d’enquêtes de la part des autorités israéliennes », a-t-il conclu.

Ces récentes attaques surviennent alors que parallèlement, le Président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a remis le 23 septembre à New York une lettre de candidature de la Palestine pour devenir membre de l’Organisation des Nations Unies. Cette candidature est actuellement examinée par le Comité du Conseil de sécurité chargé de l’;admission de nouveaux membres.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.