Les questions de Montebourg à Aubry et Hollande

Arnaud_MontebourgLa stratégie du faible au fort. Arrivé 3e du premier tour de la primaire socialiste à l’élection présidentielle, Arnaud Montebourg fait monter les enchères avant d’annoncer son ralliement à l’un ou l’autre des deux candidats. Le journal Libération publie mardi en fin d’après midi une lettre ouverte adressée à Martine Aubry et François Hollande.

Dans ce courrier, relativement long, Montebourg pose un certain nombre de questions à Martine Aubry et François Hollande. Sans surprise, la plupart des thèmes abordés lors de la campagne du premier tour par le candidat Montebourg font l’objet d’interrogations.

Première question : “comment reprendre le contrôle politique du système financier”.
Deuxième question “quel protectionnisme, social, économique et écologique pour l’Europe”.
Troisième question : “Quelles mesures prendre pour réindustrialiser la France, quelles protections pour l’emploi et le savoir faire”
Quatrième question : “quelle République pour la France ? quels contre pouvoirs pour le Parlement, quelle indépendance de la justice, … et point que ne manque pas de sel pour un Arnaud Montebourg député et président de Conseil général, quelle position sur le non cumul des mandats.

Pour l’heure Martine Aubry, qui met en avant le fonds commun, du projet socialiste ne s’est pas encore prononcée. François Hollande a d’ores et déjà dit avoir entendu les préoccupations formulées par le vote Montebourg lors du premier tour des primaires socialistes. Sans surprise, le favori du second tour a élargi son offre politique en prenant en compte, notamment, la possible mise sous tutelle d’une banque refinancée par la puissance publique.

Photo CC/Camstis

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.