La Nouvelle-Zélande affrontera l’Australie en quarts de finale

Les Champions du monde en titre détrônés ! Dimanche matin, les australiens ont crée la surprise en éliminant 11 à 9 les sud-africains. Malgré une entame plutôt équilibrée, les Wallabies ouvrent le score à la 11ème minute avec un essai signé James Horwill. Cinq minutes plus tard, ils creusent l’écart 8 à 0 après une pénalité. Les Springboks ne s’écroulent pas et continuent des relances offensives. En manque de tranchant, ils butent rapidement sur une très belle défense australienne. Ils débloquent enfin leur compteur à la 39ème minute : 8 à 3 à mi-temps. De retour des vestiaires, les champions reprennent sur un rythme très fort et réduisent le score de deux points. Ils finissent même par prendre l’avantage à la 60ème. Finalement, l’Australie inscrit une dernière pénalité et gagne de peu 11 à 9. Un score inattendu qui qualifie les Wallabies pour les demi-finales.

Plus tard ce dimanches, les All Blacks décevants et peu convaincants ont éliminé de valeureux argentins. Forts d’une première ligne solide, les bleus et blancs tiennent tête à leurs redoutables adversaires. Ils paient cependant plusieurs erreurs techniques et concèdent deux pénalités. A la 25ème minute de jeu, les All Blacks mènent seulement de six points jusqu’au sursaut d’orgueil des sud-américains. Ces derniers profitent d’une faille pour marquer un essai transformé à la 31ème minute ! Piri Weepu, décidément très en forme, enquille deux nouvelles pénalités : 12 à 7 à la pause. Les argentins continuent à résister en seconde période et réduisent le score 12 à 10. Il faudra attende 66 minutes pour voir un essai de la Nouvelle-Zélande, en supériorité numérique. Les argentins craquent et laissent filer un nouvel essai. Score final 33 à 10, malgré des Pumas héroïques sur le terrain.

La demi-finale entre l’Australie et la Nouvelle-Zélande se jouera le 16 octobre prochain. La veille, c’est la France qui devra battre la Pays de Galles.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.