Pour la CGT, Xavier Bertrand veut autoriser les dépassements d’honoraires pour tous les médecins

Xavier Bertrand, après avoir imposé une taxe scandaleuse aux mutuelles, les menaces de venir faire main basse sur les réserves si elles ne cèdent pas à son injonction de mettre en œuvre immédiatement le secteur optionnel” a récemment indiqué le syndicat CGT dans un communiqué.

Au-delà de ces méthodes de chantage, nous ne pouvons que nous élever contre cette proposition de secteur optionnel qui consiste à autoriser les dépassements d’honoraires pour tous les médecins” a précisé le syndicat.

Cette situation est la résultante de choix politiques qui font perdurer une rémunération à l’acte qui ne permet pas une juste rémunération de certains médecins – notamment les généralistes – et survalorisent celles de certains spécialistes. La conséquence en est une explosion des dépassements d’honoraires qui atteignent aujourd’hui plus de 2,5 milliards d’euros. La résultante pour les assurés sociaux est catastrophique. Les dernières études montrent que 29 % de la population renonce à des soins pour des raisons financières. Si le reste à charge moyen semble rester stable, il recouvre de grandes disparités qui sont en partie la cause de cette situation. Par ailleurs, le coût des complémentaires ne cesse d’augmenter, non pas parce que ces dernières accumuleraient des réserves trop importantes, mais bien parce que les taxes prélevées par l’Etat ne cessent d’augmenter (13 % du montant global des cotisations)” commente t on du côté de la CGT.

La mise en place du secteur optionnel ne pourra que faire exploser le reste à charge pour les patients et rendre encore plus difficile l’accès aux soins d’une partie croissante de la population” a conclu la CGT à la veille d’une journée nationale et interprofessionnelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.