Né dans le Tarn, sénateur de l’Ariège, Jean Pierre Bel numéro 2 de l’Etat

belIl est le régional de l’étape. Originaire du Tarn, élu en Ariège, Jean Pierre Bel a été élu samedi, président du Sénat. Elu dès le premier tour par 179 voix, contre 134 pour l’ancien président Gérard Larcher (UMP) et 29 pour Valérie Létard (Nouveau Centre). Un vote logique après la victoire électorale de la gauche aux élections sénatoriale. Jean Pierre Bel, devient ainsi le numéro 2 de l’État français. Historique sous la Ve République.

Il est à noter que l’ancien président du groupe socialiste a obtenu 7 voix de plus que la majorité absolue des suffrages exprimés lors du vote individuel et secret à la tribune. Pour son premier discours, Jean Pierre Bel a évoqué ses origines tarnaises et les batailles de Jean Jaurès. Sur un plan politique Jean Pierre Bel a déclaré “nous ne serons pas ici dans je ne sais quel bastion (…) je ne serai jamais là pour servir un clan ou une clientèle : je veux, toujours, me tourner vers l’intérêt collectif”.

_______________________________
Pierre Izard, président du Conseil général de Haute Garonne salue :
“Un grand évènement s’est produit au Sénat aujourd’hui, mon ami et camarade Jean-Pierre Bel, candidat du parti socialiste et de la gauche, vient d’être élu Président du Sénat. Il avait annoncé durant la campagne que si la gauche l’emportait, une de ses « obligations » serait de « rénover le lien avec les élus locaux ». C’est donc pour moi un motif de satisfaction supplémentaire de son élection. Il pourra compter sur mon soutien et sur celui de mes amis de la gauche au Conseil Général pour travailler avec lui. Nous porterons ensemble très rapidement en cas d’alternance, après la présidentielle, un vrai projet sur les collectivités territoriales.”

Martin Malvy, président du Conseil régional Midi Pyrénées.
“C’est un moment historique, c’est une belle victoire pour toute la gauche ! Je félicite Jean-Pierre Bel pour cette accession « au plateau » qui consacre des années de travail et d’engagement au Sénat. Les Midi-Pyrénéens sont fiers de voir l’un des leurs accéder à la deuxième plus haute fonction de la République. La logique démocratique l’a emporté. Je souhaite que le Sénat joue désormais, sous l’impulsion de Jean-Pierre Bel, un rôle utile dans la nécessaire rénovation de nos institutions”.

Photo Toulouse7.com capture d’écran Dailymotion

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.