Propreté : le tour de vis

Lancé le 21 septembre 2010, le plan d’actions du défi propreté prévoit la mise en place de sanctions à partir du 1er octobre 2011. Les infractions à la propreté pourront être verbalisées par les agents de la police municipale et les agents de surveillance de la voie publique (ASVP), de 35 euros pour un affichage sauvage jusqu’à 1 500 euros pour l’abandon d’un encombrant sur la voie publique.

En verbalisant, les agents distribueront aux personnes sanctionnées un guide de la propreté, réalisé par la Ville de Toulouse, rappelant les bons gestes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.