Mexique : quelles solutions pour lutter contre le crime organisé ?

Le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a entamé jeudi une visite officielle de deux jours au Mexique où il a averti contre le fait de considérer le crime organisé comme un problème local.

Le Mexique est depuis plusieurs années le théâtre d’affrontements liés à la drogue qui ont fait plusieurs dizaines de milliers de morts.

« Le crime organisé est une immense menace pour la région et a un impact négatif sur d’autres parties du monde. Les réseaux criminels sont responsables de la mort et de la souffrance de gens à travers le monde avec leurs opérations illicites de plus en plus diversifiées. Il faut que nous comprenions que cette criminalité s’inscrit dans un cadre mondial et nous faisons face à une menace complexe et changeante, » a déclaré M. Fedotov suite à une rencontre avec le Président du Mexique, Felipe Calderon.

En souvenir de l’attaque « odieuse » du casino dans la ville mexicaine de Monterrey qui a causé la mort de 52 personnes dans un incendie criminel attribué à des narcotrafiquants, M. Fedorov a promis que l’ONUDC continuerait à soutenir le Mexique, qui, en raison de sa position géographique au carrefour de l’Amérique du Sud et du Nord, doit en permanence se battre contre des groupes criminels qui cherchent à miner la paix et la sécurité dans le pays.

« Le combat contre le crime organisé et les criminels responsables de ces réseaux est futile sans coopération internationale. Sans considérations régionales, nous risquons de voir les réseaux criminels se délocaliser dans un autre pays, » a expliqué M. Fedorov.

Le Directeur exécutif de l’ONUDC a félicité le Mexique pour les réformes sécuritaires et législatives considérées comme des initiatives essentielles pour combattre le crime organisé en offrant simultanément un soutien aux victimes.

Dans son discours au débat général de l’Assemblé générale de la semaine dernière, le Président du Mexique a fait appel à l’ONU pour obtenir le soutien de la communauté internationale afin d’;établir des contrôles stricts dans les pays producteurs d’armes puissantes utilisées par les narcotrafiquants.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.