L’ex comptable de Bettencourt mouille Woerth et Sarkozy

WoerthMauvaise séquence pour un Nicolas Sarkozy affaibli par la défaite de son camp aux élections sénatoriales et les ennuis judiciaires de 3 de ses proches dans l’affaire Karachi. Dans une interview donnée au journal liberation, l’ancienne comptable de la famille Bettencourt, déjà entendu par le juge d’instruction bordelais en charge du dossier, confirme ses premiers propos. Claire Thibout indique de de nombreuses personnalités politiques de droite comme Nicolas Sarkozy et son ex-épouse Cécilia, mais aussi Eric Woerth sont passées au domicile de la famille Bettencourt. “Je ne dis pas que tous venaient pour ça -dons en liquide-, mais il est clair que certains venaient aussi pour ça” a t elle déclaré. Confirmant ainsi les propos de l’ancienne juge d’instruction Prevost Desprez dans le livre “Sarkozy m’a tuer”.

Claire Thibout soupçonne, faits à l’appui, un versement de 50 000 euros, en janvier 2007, à un Eric Woerth, alors trésorier de la campagne du candidat à l’élection présidentielle Nicolas Sarkozy.

Autre élément à retenir de cette interview : l’évocation de pressions et contraintes exercées à son encontre. L’ex comptable entendue une première fois par la police voilà plusieurs mois dénonce les tentatives de déstabilisation par plusieurs plaintes par la suite classées. Et surtout les pressions exercées lors de ses auditions par des policiers “ont tout fait pour me faire revenir sur mes propos” ; “Témoin, j’ai été traitée comme une accusée. J’ai eu l’impression de devenir l’ennemi public numéro un” a t elle souligné.

Photo CC/MEDEF : En 2007, Eric Woerth est le président de l’Association de financement pour la campagne de Nicolas Sarkozy et trésorier de l’UMP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.