Le satellite américain UARS serait retombé près des îles Samoa

La Nasa a enfin découvert les débris de son satellite tombé samedi. L’UARS devait retomber quelque part sur terre vendredi ou samedi. C’est finalement au dessus de l’océan Pacifique qu’il est arrivé après avoir traversé l’atmosphère, selon un communiqué de la Nasa.
Ce sont environ 500 kg de restes métalliques qui ont atterri à 14,1 degrés de latitude sud et 170,2 degrés de longitude ouest, à proximité des Samoa. La zone de recherche de l’agence spatiale américaine s’étend entre 480 km et 1300 km.

Quelques heures avant la localisation

Comme prévu, on ne déplore aucun blessé puisque le satellite est tombé dans les eaux du Sud. Plus précisément,  UARS a traversé l’atmosphère à 6 heure, heure de Paris dans la nuit de vendredi 23 à samedi 24. La Nasa a mis plusieurs jours avant de retrouver les débris. Le communiqué ne précise pas si l’agence souhaite récupérer les déchets.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.