La Birmanie assure choisir la voix de la démocatie

Dans un discours prononcé devant l’Assemblée générale des Nations Unies, le Ministre des Affaires étrangères de la République de l’Union du Myanmar/Birmanie, U Wunna Maung Lwin, a souligné que c’était la première fois qu’il s’adressait à l’Assemblée depuis l’émergence du gouvernement constitutionnel du Mynamar et il est revenu sur les grands changements qui ont récemment marqué son pays.

« La République de l’Union du Myanmar a émergé en tant que nation démocratique en accord avec la constitution approuvée par une majorité écrasante de la population. Les élections démocratiques ont eu lieu au Myanmar en novembre 2010 en accord avec la feuille de route en sept étapes. 37 partis ont participé, y compris 19 partis représentant des ethnies différentes. Aujourd’hui, des représentants élus exercent leurs droits démocratiques au sein du corps législatif, » a déclaré le ministre devant les autres Etats membres.

Le nouveau gouvernement a promis que tous les citoyens profiteraient des droits égaux assurés par la loi et a annoncé sa détermination à renforcer le pouvoir judiciaire.

________________________
A l’issue d’une réunion ministérielle du Groupe des amis du Secrétaire général de l’ONU sur le Myanmar/Birmanie mardi à New York, le Secrétaire général Ban Ki-moon a pris note des récentes évolutions dans ce pays et a appelé à la libération de tous les prisonniers politiques.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.