Sénat : Tasca jette l’éponge, Sarko et Fillon reconnaissent la défaite

800px-L'hémicycle_du_Sénat_français_en_septembre_2009Et Nicolas Sarkozy reconnait la défaite de son camp. Le chef de l’Etat, devant des parlementaires, a appellé à une perte de la présidence du Sénat, dans “la dignité”. Selon la presse, François Fillon aurait lui qualifié cette défaite de “coup sévère”.

Catherine Tasca, réélue sénatrice dimanche avait proposé sa candidature pour la présidence du Sénat. L’ancienne ministre socialiste avait indiqué qu’elle se plierait à la volonté de son parti. Elle a annoncé le retrait de sa candidature mardi. Jean Pierre Bel, sénateur de l’Ariège et président du groupe socialiste reste donc seul en piste. Avec une majorité de gauche évaluée à 7, il devrait être élu.

Avec une poussée historique la gauche unie PS, PCF, PRG et Verts, dispose d’une courte majorité. Mais avec les annonces successives de Sarkozy et Fillon, la défaite de Gérard Larcher paraît très probable samedi face au candidat du Parti socialiste Jean Pierre Bel.

Photo CC/Romain Vincens : l’hémicycle du Sénat français avec les statues de Turgot, Daguesseau, Lhopital, Colbert et Molé

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.