Présidence du Sénat : Malvy soutient Bel

Martin_MalvyAprès la victoire de la gauche aux élections sénatoriales, s’ouvre la course pour la présidence de la Haute Assemblée. Sauf coup de jarnac, avec 177 sénateurs pour la gauche sur 348 sièges, la présidence ne devrait pas échapper à l’opposition à Nicolas Sarkozy. Du côté du Parti socialiste deux candidats ont fait acte de candidature. Jean Pierre Bel, sénateur de l’Ariège, longtemps président du groupe socialiste et soutien de François Hollande. Et l’ancienne ministre Catherine Tasca. Cette dernière, proche de Martine Aubry n’est pas favorite. Elle a d’ores et déjà indiqué qu’elle se plierait à toute décision de son parti.

Dans ce contexte, le président socialiste de la région Midi Pyrénées, a décidé de soutenir, le sénateur de l’Ariège Jean Pierre Bel. Une demi surprise. Certes Jean Pierre Bel est “le régional de l’étape” mais dans un contexte de primaire, Malvy soutien d’Aubry aurait pu faire le choix d’une Catherine Tasca elle aussi proche d’Aubry …

Revenant sur la « victoire historique de la gauche » aux sénatoriales, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a déclaré : « ce qui paraît impossible à un moment donné peut, à force de volonté et de persévérance, se transformer en réalité. C’est ce qui s’est passé dimanche. Jean-Pierre Bel, originaire de Midi-Pyrénées et de l’Ariège, n’est pas étranger à ce résultat. Je salue l’action qu’il a conduite depuis 2004 au sein du groupe socialiste du Sénat. Il a su rassembler et s’imposer.
Quant au Gouvernement – au-delà de la condamnation de sa politique – j’espère qu’il mesure aujourd’hui les conséquences de son mépris à l’égard des collectivités, qu’il s’agisse de la réforme en cours ou de la mise en cause régulière des élus pour leur gestion par MM. Fillon et Copé notamment qui depuis des mois n’ont cessé de faire d’eux les boucs émissaires de leur propre incapacité à maîtriser la situation ».

Photo CC/Guillaume Paumier

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.