Nouvelles démolitions de logements palestiniens à Jérusalem Est

Trois experts indépendants des Nations Unies ont appelé mardi à un arrêt immédiat des démolitions de logements appartenant à des Palestiniens en Cisjordanie y compris à Jérusalem-Est déplorant une forte augmentation des expulsions et des incidents depuis le début de l’année.

« L’impact et la nature discriminatoire de ces démolitions et ces expulsions sont complètement inacceptables. Ces mesures par les autorités violent les droits humains et le droit humanitaire et doivent cesser immédiatement », ont déclaré les experts dans un communiqué.

Les trois experts sont la Rapporteuse spéciale de l’ONU sur le logement, Raquel Rolnik, le Rapporteur spécial sur le droit a l’alimentation, Olivier De Schutter, la Rapporteuse spéciale sur le droit à l’eau potable et à l’assainissement, Catarina de Albuquerque.

Ils ont également exhorté les autorités israéliennes à prévenir les attaques par des colons israéliens contre des Palestiniens et des propriétés palestiniennes.

« Dans certains endroits il y a chaque semaine des incendies de terrains dans des villages palestiniens », ont déploré les experts regrettant qu’il n’existe aucune « action efficace par la police et les forces de sécurité », qu’il n’y a « pas de transparence pour la protection efficace contre ces crimes graves, ni pour traduire en justice les responsables de ces actes criminels ».

Les experts recommandent aux autorités israéliennes de prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter ce type d’attaque par les colons contre les Palestiniens et les propriétés palestiniennes et d’enquêter sur ces incidents.

Depuis le mois de janvier 2011, au mois 387 structures y compris 140 structures résidentielles et 79 structures agricoles ont été démolies entraînant le déplacement forcé de 755 personnes et affectant 1.500 autres. Le nombre de déplacés au mois d’août 2010 a déjà presque atteint le nombre de déplacés sur toute l’année 2010.

« Le traitement préférentiel des colons israéliens sur les Palestiniens est discriminatoire », ont estimé les experts déplorant l’expansion des colonies israéliennes en Cisjordanie alors que les permis de construire des Palestiniens leur sont refusés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.