La colère monte à l’école de Pibrac

Symptomatique. Les deux fédérations de parents d’élèves de la commune de Pibrac, la FCPE (classé à gauche) et la PEEP (classé à droite), le Maire de cette commune, Monsieur Robert Bon, viennent de faire part de leurs doléances à Luc Chatel, Ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative. Le problème : les sureffectifs dans les classes des écoles maternelles qui exigent l’ouverture d’une classe supplémentaire : les élèves sont accueillis à hauteur de 31 à 33 élèves par classe.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.