Grève dans l’éducation : pourquoi public et privé sont dans la rue

ManifestationPour la première fois depuis fort longtemps, les syndicats de l’enseignement privé ont décidé de se joindre aux syndicats du public pour appeler à la grève ce mardi 27 septembre. Des manifestations qui, dans toute la France, et à Toulouse, devraient être très suivies. Enseignants, parents d’élèves dénoncent principalement les suppressions de postes. Selon le Comité de Défense de l’Education En France “80 000 postes supprimés sur 5 ans soit près de 10% du personnel de l’éducation nationale”.

“Dans l’académie” indique cette intersyndicale, “32 postes d’enseignants supprimés pour 2 513 élèves supplémentaires dans le second degré. 150 postes supprimés pour 1433 élèves supplémentaires en primaire”.

Pour les parents d’élèves comme pour les personnels de l’éducation nationale “Ces chiffres illustrent les choix politiques de désengagement de l’état dans notre système éducatif alors même que la France investit 14% de moins que la moyenne des pays de l’OCDE dans son Ecole (selon l’OCDE elle même !)”.

_____________________________
Pierre Izard, Président du Conseil général de Haute Garonne
“Je soutiens sans réserve le mouvement des enseignants et je serai présent avec mes amis socialistes à la manifestation du 27 septembre 2011”.

Monique Iborra, Députée de Haute-Garonne dans la 6ème circonscription, retenue à l’Assemblée Nationale le 27 septembre, apporte son soutien “le plus total à la mobilisation des enseignants et des parents d’élèves pour dénoncer la suppression massive de postes, la dégradation de la formation du métier d’enseignant, l’augmentation du coût de la rentrée…La politique du gouvernement Sarkozy concernant l’Education Nationale reste une politique de démolition, au détriment des élèves, des enseignants, des personnels scolaires et de la qualité de l’éducation dès le plus jeune âge. Mon soutien à la mobilisation du 27 septembre est total”.

Photo CC/Roman Bonnefoy/Romanceor

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.