Education : entre 5 et 7000 manifestants à Toulouse

eIls s’étaient donné rendez vous à 10h30 place Jeanne D’arc à l’appel des syndicats et des fédérations de parents d’élèves. Le cortège a ensuite poursuivi sur les boulevards jusqu’au monument aux morts, avant de tourner rue de Metz. Et finir sa course vers 12h sur la place Esquirol. Le nombre de grévistes avait été annoncé massif. Et il est vrai que la manifestation était particulièrement suivie. Entre 5000 et 7000 manifestants ont protesté ce mardi 27 septembre 2011  contre les baisses d’effectif, le manque de moyens et la “casse de l’éducation”.

Pour la première fois depuis de nombreuses années, des enseignants et parents du privé ont manifesté aux côtés de leurs collègues du public. Les syndicats avaient fait le plein. A noter la présence dans le cortège de quelques centaines d’étudiants, eux aussi concernés par la baisse des effectifs dans l’éducation nationale. Pour l’année 2012, une baisse de 12000 postes serait même programmée par le ministère.

Sur les banderoles, des affiches ou dans les tracts étaient dénoncés les classes surchargés, l’absence de moyens en personnels enseignants, assistants, RASED, médecins, psychologues ou infirmières.

A la sortie, du Conseil des ministres, Nicolas Sarkozy a pris acte de la grogne dans l’éducation nationale. Mais il a évoqué un “statut protecteur” qui ne nécessite pas “d’aide particulière”.

Photo Toulouse7.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.