La Commission européenne soupçonne des ententes sur le paiement en ligne

Fotolia_7249977_SLes paiements électroniques en ligne seraient-ils l’objet d’ententes et d’abus de position dominante ? C’est la question que se pose l’Union Européenne, à l'heure où les achats en ligne et le paiement sécurisé sont de plus en plus monnaie courante dans les habitudes de consommmation. Elle ouvre, aujourd’hui, une enquête car elle redoute un verrouillage du marché et une hausse des coûts pour le consommateur.
La Commission chargée de l’enquête va s’assurer que les potentiels nouveaux arrivants sur le marché ne soient pas exclus et que les services de paiements en ligne ne soient pas tous contrôlés par une banque.

La généralisation du paiement en ligne

Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la politique de la concurrence, explique, dans un communiqué, que « le recours à Internet augmente rapidement, rendant plus urgentes encore des solutions de paiement en ligne sûres et efficaces dans l’ensemble de l’espace unique de paiement en euros. » Si le système de paiement en ligne est verrouillé par quelques opérateurs, le coût pourrait augmenter pour le cybercommerçant et donc pour le consommateur.

Photo © Sujit Mahapatra – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.