Journée de grève dans l’éducation nationale

Fotolia_115394_MIl est rare qu’un mouvement social touche à la fois l’école publique et l’école privée. La journée d’action pour l’école du mardi 27 septembre concerne à la fois l’école publique et le secteur privé. A Toulouse, le mouvement devrait être très suivi. A Toulouse et dans toute la France, des actions sont organisées contre ce qui est qualifié de “casse de l’éducation nationale.” A Toulouse Une manifestation est organisée dans la matinée : 10h30 place Jeanne D’Arc.

Syndicats d’enseignants ou de personnel de l’éducation nationale, associations de parents d’élèves appellent à marquer le coup en cette journée. Les protestations portent sur : “classes surchargées avec des classes de maternelles à plus de 32 enfants et des classes de collège à plus de 30, pénurie de livres, absence des AVS sur tout le temps de classe, suppression des RASED, impossibilité de scolariser les enfants de moins de 3 ans, etc, etc, ” Bref la coupe est pleine.

A Toulouse, de nombreuses écoles sont fermées. En voici la liste :

Ecoles primaires
Alfred De Musset
Armand Leygue
Benezet-Iufm
Borderouge
Buffon
Calvinhac
Chateau D’ancely
Clément Falcucci
Didier Daurat
Elsa Triolet
Georges Bastide
Grand Selve
Henri Guillaumet
Saint Agne – Iufm
Jules Ferry
La Maourine
Léo Lagrange
Léonce Bourliaguet
Les Gais Pinsons
Lespinasse
Les Vergers
Marengo-Périole
Marie et Pierre Curie
Olympes de Gouges
Paul Bert
Paul Dottin
Ricardie
Sept-Deniers
Soupetard
Viollet-Le-Duc

Écoles maternelles fermées
Alfred De Musset
Anatole France
André Daste
Ariane
Armand Leygue
Bellefontaine
Borderouge
Courrège
Daniel Faucher
Didier Daurat
Ferdinand De Lesseps
Gaston Dupouy
Georges Bastide
Jean Dieuzaide
Jolimont
Jules Ferry
Jules Julien
La Juncasse
La Maourine
Lamartine
Lardenne
La Terrasse
Lapujade
Le Bearnais
Le Pastel
Léonce Bourliaguet
Maurice Bécanne
Maurice Jacquier
Merly
Michelet
Michoun Mat A
Patte D’oie
Polygone
Sarrat
Sermet
Victor Hugo
Viollet-le-Duc

Il est à noter que la Ville de Toulouse met en place le service d’accueil obligatoire dans les écoles où il y aura plus de 25% de grévistes chez les enseignants. Il est cependant recommandé aux parents de se rapprocher des directeurs des écoles pour savoir si la classe de leur enfant sera assurée.

Les élèves des enseignants grévistes seront accueillis dans le centre de loisirs : Petit Capitole (153 avenue de Lardenne). Les parents devront y amener les enfants. Inscriptions le jour même entre 8h et 10h. Les parents devront fournir un repas froid.

“Les parents dont les enfants auront classe devront fournir un repas froid. Nous vous recommandons de vous renseigner auprès de la direction de l’école et/ou du Clae” indique encore la mairie de Toulouse.

Photo © green308 – Fotolia.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.