Face aux All Blacks, les Français perdent mais avec la manière

Paradoxe, les français avaient largement remporté leurs deux premiers matchs de la Coupe du Monde face au Canada et au Japon sans toutefois montrer de réelles capacités. Samedi, face aux Néo Zélandais, les français ont largement perdu mais en réussissant à convaincre. Les All Blacks sont qualifiés pour les quarts et sauf énorme surprise termineront 1ers de le groupe. La France devra attendre son dernier match face aux Tongas pour valider son billet pour la suite de la compétition.

Et ce sont les français qui se montrent d’abord à leur avantage. Ils prennent les blacks à la gorge et sont à deux doigts d’ouvrir le score, d’abord sur une belle passe au pied de Yachvili à Traille qui est stoppé à un mètre de la ligne d’embut. Puis sur une tentative de drop qui termine sur les poteaux. Sonnés et surpris les blacks réagissent et mettent en marche le rouleau compresseur. En mêlée, ils bougent systématiquement leurs adversaires et sur chacune de leurs occasions réussissent à franchir la ligne de défense bleu. Réalisme certes mais surtout erreurs individuelles français payées cash face aux meilleurs joueurs du monde. Au Total, les français encaissent 5 essais. Et ne réussissent qu’à en marquer 2.
Score final 37 à 17 et le bonus offensif pour les Blacks qui devraient affronter l’Argentine en quarts de finale. Et la France, l’Angleterre, victorieuse de la Roumanie un peu plus tôt dans la matinée.

A noter : Les français jouent mieux, multiplient les temps de jeu et dominent des blacks qui jouent en contre. Les français perdent mais, pour la première fois depuis longtemps, montrent de l’envie, et de la hargne, sans commettre un nombre excessif de fautes ! Prometteur pour les prochains matchs. Une fois de plus la rentrée de Servat, déterminante. Le toulousain réussit à renverser les rôles à la mêlée et modifie le cours du joue en seconde période.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.