Climat “défavorable” dans le secteur du bâtiment

Les dernières données de l”INSEE ne sont pas favorables. Dans le secteur du bâtiment, l’indicateur synthétique du climat des affaires, constitué à partir des soldes d’opinion des chefs d’entreprises, perd un point en septembre. “L’indicateur de retournement tend à signaler, pour la première fois depuis fin 2010, un climat conjoncturel défavorable” indique vendredi matin l’institut de statistiques.

“En septembre 2011, les entrepreneurs sont moins nombreux qu’en juillet à indiquer que leur activité s’est améliorée sur la période récente. Le solde d’opinion reste toutefois au-dessus de sa moyenne de longue période. Selon eux, l’activité devrait continuer à progresser au même rythme dans les prochains mois” précise cependant le communiqué de l’INSEE.

Autre mauvaise nouvelle dans le bâtiment : “Selon les entrepreneurs, les créations d’emploi ont légèrement ralenti sur la période récente. Toutefois, le solde correspondant se situe à un niveau supérieur à sa moyenne de long terme. Le ralentissement devrait se poursuivre dans les prochains mois”.

“En septembre, les entrepreneurs sont aussi nombreux qu’en juillet à juger leurs commandes inférieures à la normale. Le solde d’opinion correspondant reste encore nettement inférieur à sa moyenne de long terme. Les carnets de commandes de septembre 2011 permettent d’assurer 7,2 mois d’emploi à temps plein des effectifs” a conclu l’INSEE.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.