Affaire Karachi : le Parti socialiste demande des explications à Sarkozy

En affirmant hier que le nom de Nicolas Sarkozy ne figurait pas dans le dossier de l’affaire Karachi, l’Elysée a reconnu avoir eu accès aux pièces du dossier d’instruction, au mépris du principe de séparation des pouvoirs et en violation du secret de l’enquête” vient d’indiquer le Parti socialiste dans un communiqué de presse.

L’Elysée doit s’expliquer sur la façon dont ont été obtenues ces informations” a exigé le Parti socialiste dans ce dossier.

Le 14 septembre, Brice Hortefeux, collaborateur de Nicolas Sarkozy aurait, par ailleurs, été informé du contenu de dépositions de l’un des mis en cause, avec qui il aurait également parlé lors de sa garde a vue. Ces faits, s’ils sont établis, sont d’une extrême gravité. Toutes les personnes ayant commis des irrégularités doivent être sanctionnées, quelque soit leur fonction” souligne t on du côté de la rue de Solférino.

Le Parti socialiste “condamne l’utilisation des moyens de la République pour tenter de dissimuler la vérité et de protéger les responsables de cette affaire d’Etat“.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.