Téléphonie Mobile : l’UFC Que Choisir dénonce des pratiques illégales

MobileRéengagements forcés, cadeaux dissimulant une prolongation de contrat, aucun recours en justice: les opérateurs de téléphonie mobile ne jouent pas le jeu de la concurrence. C’est la conclusion de deux appels à témoignage rendue publique par l’UFC-Que Choisir.

Cadeaux intéressés

L’association de consommateurs fait un bilan amer: lorsque votre opérateur vous propose des minutes et des sms supplémentaires ou des points de remise, ce n’est pas une offre charitable. L’objectif est de ne pas faire jouer la concurrence et de réengager ses abonnés le plus possible. L’UFC a reçu plus de 450 témoignages qui dénoncent les sms marketing, les coups de fil répétés de commerciaux.

Réengagement forcé
L’autre versant de l’enquête de l’UFC-Que Choisir est le réengagement forcé. Les abonnés sont exaspérés de découvrir que leur opérateur les maintient sous contrat sans accord préalable. En fait les opérateurs se cachent derrière un vide juridique et une mention de rétractation non-connue des abonnés puisqu’ils n’ont pas connaissance du contrat.
Cette enquête tombe à point nommé puisque le projet de loi « consommation » sera discuté à l’Assemblée nationale dès le 28 septembre.

Photo CC/DocuWare Pressestelle

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.