Concurrence déloyale : Google plaide non coupable

Google est entendu cette semaine par une commission du Sénat américain pour concurrence déloyale. Le moteur de recherche compte plaider non-coupable. Il développe sa ligne de défense sur un site dédié. Google est accusé entre autres de favoriser ses services, de contrôler les données proposées aux internautes, et de restreindre les applications sur les mobiles Android.
Son argumentation est basé autour de trois axes essentiels:

  • La liberté de choix. Les internautes qui tapent une requête sur Google sont libres de cliquer. Google revendique proposer les meilleurs choix à ses utilisateurs.
  • L’amélioration de la qualité des résultats. Le changement d’algorithmes mis en cause par ses détracteurs ne serait effectué qu’en vue d’une meilleure qualité de résultats.
  • Pas d’obligation pour les constructeurs de téléphone. Ceux qui pré-installent des applications sur les téléphones portables ne sont pas obligés par Google de le faire. Le moteur de recherche rajoute que les utilisateurs peuvent installer de nouvelles applications concurrentes quand ils le souhaitent.

Le débat n’est pas clos mais la défense de Google est prête.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.