Affaire Karachi : Nicolas Bazire placé en Garde à vue

Ancien directeur de cabinet d’Edouard Balladur et proche de Nicolas Sarkozy dont il fut témoin lors de son mariage avec Carla Bruni le 2 février 2008, Nicolas Bazire aurait été placé en garde à vue. C’est le journal lejdd qui révèle mercredi cette information particulièrement grave. Ce placement intervient une semaine après la mise en examen de l’homme d’affaire franco libanais Takieddine. Cette interpellation d’un homme aujourd’hui directeur général du groupe Bernard Arnault serait intervenue sur mandat délivré par le juge Renaud Van Ruymbeke. Une perquisition aurait eu lieu à son domicile.Et la presse évoque déjà une possible mise en examen.

Cette procédure intervient dans l’affaire dite “Karachi” et les soupçons de retrocommissions versées en contrepartie de ventes d’armes de la France, au Pakistan et à l’Arabie Saoudite. Dans ce dossier complexe, les deux hommes sont soupçonnés d’avoir profité de versements d’argents liquides. A l’époque des faits, Nicolas Bazire était en charge, avec Nicolas Sarkozy, de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur.

Toujours selon le jdd -groupe Lagardère- Roland Dumas aurait été entendu par la juge Van Ruymbeke. Ce dernier essayant de comprendre comment le Conseil constitutionnel alors dirigé par Dumas avait pu valider les comptes de campagne d’Edouard Balladur.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.