Clerc, Médard, Dusautoir, Poux et Picamoles face aux All Blacks

PicamolesWilliam Servat sera sur le banc des remplaçants. Marc Lièvremont a annoncé lundi soir la composition de l’équipe qui affrontera les All Blacks pour le 3e match des bleus en Coupe du Monde de rugby. Un match test pour les français. Mais un match référence pour des Néo Zélandais organisateurs de la compétition et favoris de cette coupe du Monde 2011. Première surprise de cette composition, le choix de la charnière. Elle sera composée de deux spécialistes de la mêlée : Morgan Parra a été préféré à François Trinh Duc. Il sera associé Dimitri Yachvili. Deuxième surprise : William Servat. De retour de blessure, il cède sa place à Szarzewski. Sur le banc, le pilier toulousain pourrait cependant faire son apparition au cours de la rencontre.

3e surprise ou plutôt demi surprise à la suite des deux premiers matchs de cette coupe du monde : la titularisation du toulousain Louis Picamoles. Il remplace Harinordoquy. En 3e ligne il sera associé à un Dusautoir qui portera le brassard de capitaine et à Julien Bonnaire. Devant, Poux, Szarzewski et Ducalcon tenteront de déstabiliser le pack des Blacks.

Au total, 5 joueurs du Stade Toulousains ont été alignés d’entrée pour défier les All Blacks. Un match programmé samedi 10h30 heure française.

Voici la composition de cette équipe de France 3e version Coupe du Monde 2011 :

Traille – Clerc, Rougerie, Mermoz, Médard – (o) Parra, (m) Yachvili – Bonnaire, Picamoles, Dusautoir – Nallet, Papé – Ducalcon, Szarzewski, Poux

Remplaçants : Servat, Barcella, Pierre, Harinordoquy, Trinh-Duc, Estabanez, Heymans

Photo CC/Thomas Faivre-Duboz/Flickr : Louis Picamoles face à Sébastien Chabal. Peu connu du grand public, Louis Picamoles est pourtant l’un des meilleurs joueurs du Top14 de rugby.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.