Jean-Pierre Luminet à Toulouse pour parler astrophysique et poésie

750px-BH_LMCConférence exceptionnelle de Jean-Pierre Luminet, astrophysicien et poète, spécialiste de réputation mondiale des trous noirs et de cosmologie, directeur de recherche au CNRS, membre du Laboratoire Univers et Théories (LUTH) de l’obeservatoire de Paris-Meudon.

Quelle meilleure illustration que Jean-Pierre Luminet pour proposer une variation autour du mariage parfois contrarié, mais souvent riche et fécond, entre poésie et sciences. Loin des clichés et des clivages erronés entre les littéraires et les « scientifiques », c’est à cette réflexion originale et novatrice autour du rapport entre science et poésie que ce « poète de l’univers » nous convie :

Le mercredi 21 septembre 2011 à La Fabrique, La Scène (Université de Toulouse II-Le Mirail)
de 14h30 à 17h30
Conférence pluridisciplinaire ouverte à tous

Jean-Pierre Luminet étudie la relation entre les principes esthétiques et l’étude du cosmos à travers l’oeuvre d’artistes. Ainsi, la Nuit étoilée à Saint-Rémy de Provence de Vincent Van Gogh en 1889 dont il a déterminé la date précise de réalisation par la position des étoiles et de la lune.

Il présentera plus spécifiquement l’influence de ses travaux d’astrophysique sur sa démarche de poète et nous offrira la lecture de poèmes choisis dans ses derniers recueils, s’interrogera sur la circulation des idées scientifiques dans la poésie et ouvrira un questionnement sur la place de l’invention poétique dans la pensée scientifique.

Cette conférence, ouverte au grand public, s’inscrit dans le programme de l’IRPALL (Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues) de l’Université de Toulouse II-Le Mirail, engagé dans une dynamique de redécouverte des traditions d’échange entre les poètes et les savants et de connexion entre science et poésie.

Le débat sera animé par Philippe Chométy, maître de conférences en littérature française (ELH-PLH), responsable scientifique du programme «science et poésie» (AXE 1, IRPALL) et par Jean-Pierre Ulmet, Professeur de physique émérite à l’INSA de Toulouse.

Photo CC/ : Image simulée d’un trou noir stellaire

5 Commentaires

  1. Je suis sur qu’il y a quelque chose et de particulièrement intelligent, on aura une surprise un jour, je le crois

  2. Je crois que tout est possible au dela de l’imaginaire, il n’y a pas de limites à l’imagination , mais il doit y avoir des règles un ordre, pourquoi ce calme on dirait une attente ou alors on nous observe on nous juge…

  3. en vivant notre réalité il semble impossible de créer à partir du néant de rien, je crois qu’une entité quelque chose détient un pouvoir de création, par exemple matérialiser des objets, je crois que nous sommes dans un tout, l’espace et le temps serait un, il y a un au dela des lois de la physique de la chimie de la biologie, l’écoulement du temps est un élément essentiel, l’espace semble si vide pourtant on sent une présence qui parfois a pu se manifester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*