Le Grand Hôtel ré ouvre ses portes

grandhotelImmense structure de style “haussmanien”, bâtiment public jadis occupé par la Préfecture de Haute Garonne, le Grand Hôtel était ensuite devenu un laboratoire artistique avec le squat de Mixart Myris. Réhabilité, le Grand Hôtel, rue de Metz ré ouvre officiellement ses portes ce jeudi. Après plus de 2 ans de travaux. Le Grand Hôtel version 2011 propose un programme luxueux respectant le patrimoine et prônant la mixité sociale et la mixité des produits. Au total 9 000 m2 entièrement réaménagés répartis en surface commerciale, bureaux et logements de grand standing et sociaux.

Le Grand Hôtel est construit autour de trois cours intérieures, forme une masse imposante. Il s’élève sur sept niveaux : un sous sol, un rez-de-chaussée, un entresol et quatre étages. Les façades, d’une longueur totale de 75 m, sont réalisées majoritairement en pierre, avec des touches de brique, et sont rythmées par des balcons en fonte, supportées par de grandes consoles sculptées. L’édifice se termine par des lucarnes ouvertes sur un toit en ardoise.

La réhabilitation :
verriereen janvier 2009, un chantier pharaonique d’une valeur de 40 M€ est lancé par Pitch Promotion, attributaire des travaux.
Les travaux dureront plus de 2 ans. Cette réhabilitation a demandé dans un premier temps le désossement complet du Grand Hôtel, ne maintenant que la façade, pour une reconstruction totale jusqu’à la toiture, en y réintégrant les éléments de décors classés. Ces dernieres ont été auparavant démontés et restaurés en atelier par des entreprises d’art spécialisées

les festivités ouvertes à tous les toulousains
Elles débutent jeudi en fin d’après midi. La rue de Metz sera partiellement fermée à la circulation de 10h à 24h et une programmation musicale swing, jazzy, blues avec des artistes exclusivement toulousains, sera l’occasion de faire un clin d’œil aux bals de la belle époque (Cherry Swing), avec des accents revisités (Hot Club Toulouse), contemporains (Les Gazelles) et colorés (Oba Brasil).

Photo Toulouse7.com : L’architecte Barthélemy Guitard, initiateur du projet, dessine les plans du Grand Hôtel en 1899. Inauguré en 1900, ses chambres, salons et cabinets particuliers sont alors la référence en matière d’hôtellerie de luxe. Son restaurant et sa salle de bal deviennent très vite le centre de la vie mondaine où s’affiche le tout Toulouse. De 1920 à 1950, une célèbre brasserie Le Cintrat, avec sa salle de bal au 1er étage, en fait une adresse courue et le lieu attire invités de marque et personnages illustres de la chanson et du spectacle

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.