Affaire Clearstream : Villepin relaxé en appel

ddvBonne nouvelle pour Dominique de Villepin. La cour d’appel de Paris vient de confirmer les premiers juges. Dominique de Villepin est relaxé des accusations portées contre lui dans l’affaire Clearstream. L’ancien Premier ministre et ancien lieutenant de Jacques Chirac à l’Elysée a salué “l’indépendance des juges” face “aux pressions politiques”.
Accusé de complicité par abstention pour des faits qualifiés de dénonciation calomnieuse, Dominique de Villepin avait décidé de faire de son premier procès une tribune politique. Dans une sortie saillante Villepin avait nommément accusé Nicolas Sarkozy, partie civile devant le Tribunal Correctionnel, d’être à l’origine des accusations portées contre lui.

Relaxé une première fois, Villepin avait comparu en appel sur demande du parquet. Le procureur avait une seconde fois requis une peine de prison avec sursis contre l’ancien Premier ministre. Son raisonnement n’a pas convaincu les juges d’appel.

Politiquement, Dominique de Villepin, libéré d’un poids difficile à porter, a désormais les mains libres pour préparer une éventuelle candidature à l’élection présidentielle de 2012.

Photo CC/Marie-Lan Nguyen : Dominique de Villepin au lancement de son nouveau parti, République solidaire, à la Halle Freyssinet de Paris.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.