François Hollande veut rétablir 70 000 postes supprimés dans l’éducation nationale

François Hollande décline sa stratégie avec une mesure phare dans son programme. Le député de Corrèze et candidat aux primaires socialistes a indiqué en fin de semaine qu’il souhaitait rétablir les postes supprimés dans l’éducation nationale par le gouvernement Sarkozy en application de sa politique de non remplacement d’un fonctionnaire sur deux. Au total, ce sont 70 000 emplois qui pourraient être crées dans ce ministère en cas de victoire de Hollande. A la primaire socialiste, puis à l’élection présidentielle.

Il s’agit de décliner la ligne directrice du programme de Hollande : la Jeunesse. Que l’ancien premier secrétaire du PS souhaite plus épanouie. Pour Hollande il s’agit donc de favoriser le secteur de la petite enfance, l’école, l’Université et la recherche.

Dimanche, sur le plateau de Canal Plus, François Hollande a précisé que cette proposition n’aurait pas d’effet sur l’objectif de réduction du déficit public. Pour l’ancien professeur d’économie, et désormais candidat à l’élection présidentielle, il s’agit de faire des choix politiques et budgétaires. Ainsi Hollande a notamment proposé d’affecter l’argent des anciennes baisses d’impôts accordées aux contribuables français les plus riches via le bouclier fiscal au budget de l’éducation nationale.

Vidéo Youtube/BFM tv

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.