La Nouvelle Zélande bat le Tonga 41 à 10

Pour le match d’ouverture de la Coupe du Monde du rugby, la Nouvelle Zélande a battu le Tonga 41 à 10. Avec six essais inscrits, les vainqueurs obtiennent même le bonus offensif. L’émotion était au rendez-vous dès l’intonation des hymnes nationaux, interprétés par des chœurs. S’en sont suivies les danses traditionnelles, le Kailao pour la Tonga contre le Haka pour les All Blacks. Les frissons se font sentir à travers tout le stade d’Eden Park, à Auckland.

D’entrée de jeu, la rencontre s’avère à la hauteur des espérances. Ce face à face pacifique très engagé propose du beau jeu sans temps mort. Pourtant, si l’on s’attendait à un match assez équilibré, ce ne fut pas le cas puisque les All Blacks ont rapidement dominé la partie. Dan Carter ouvre le score grâce à une pénalité à la 5e minute. Israel Dagg inscrit le premier essai du match à la 11ème minute, suivi de près par Richard Kahui à la 19e. Le panneau affiche alors 15 à 0 pour les All Blacks.

Deux autres essais transformés à la 29e et 32e minute creusent le score. Le ton monte deux minutes avant la fin de la première mi-temps, les tongiens demeurant totalement muselés. Ces derniers sont finalement récompensés à la 39e minute, marquant trois points. Les deux équipes se séparent à la mi-temps sur un sore de 29 à 3.

Dans la deuxième mi-temps, les tongiens sauvent un essai néo-zélandais tandis que, trois minutes après, l’arbitre irlandais en refuse un aux All Black. Une partie légèrement moins maitrisée par les hôtes durant laquelle sont tout de même inscrits deux essais (59e et 76e). Pour autant, le Tonga n’a pas démérité, marquant un essai transformé. Le score au coup de sifflet final est sans appel : 41-10.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.