L’austérité version Fillon : tout ce qui va changer pour les toulousains

fillonLe Premier ministre de Nicolas Sarkozy l’a confirmé mercredi soir : la rentrée est placée sous le signe de la rigueur budgétaire. A la suite de la tempête financière de l’été et à quelques mois de l’élection présidentielle, François Fillon a annoncé une série de mesures fiscales destinées à faire plus de 10 milliards d’économie. Les ménages, les entreprises et les collectivités locales sont priées de se serrer la ceinture. Hausse du prix du tabac, de l’alcool et des sodas, baisse probable des aides aux associations, hausse de certaines taxes sur les entreprises qui devraient se répercuter sur les salariés et les consommateurs : Tout ce que va changer pour les toulousains et les français.

Hausse du prix du tabac, de l’alcool et des sodas : d’environ 6% cette hausse sera mise en oeuvre le plus rapidement possible a annoncé François Fillon. A noter que la TVA à taux réduit pour la restauration n’a pas été modifiée.

Assurance santé : la taxation de certains contrats de complémentaire santé seront taxés plus lourdement. Cette hausse devrait être répercutée sur le prix payé par les particuliers.

Fiscalité immobilière : Hausse des taxes sur la vente des bien immobiliers non résidence principale

Hausse des impôts et prélèvement sociaux sur l’épargne

Gel des crédits attribués aux ministères et collectivités territoriales : Moins d’argent pour l’investissement public. Cette mesure pourrait fortement impacter les crédits alloués aux associations et les entreprises de travaux public.

Heures supplémentaires : les entreprises seront freinés avec probables conséquence pour les salariés.

____________________

Réaction de Martin Malvy, président de la région Midi Pyrénées et ancien ministre du budget
« Cela sent les derniers mois d’une majorité, « a déclaré ce soir Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, ancien ministre du Budget, réagissant aux annonces de François Fillon. « Du replâtrage, le retour sur certaines mesures signées Sarkozy. Ni souffle ni solidarité. Tant qu’à la taxation provisoire sur les plus hauts revenus, ce n’est rien d’autre qu’une forme nouvelle de provocation.
Payer 3 % de plus quand on gagne plus d’un million d’euros par an – l’équivalent de 300 SMIC ! – c’est effectivement un symbole, comme l’a déclaré le Premier Ministre : le symbole d’une politique profondément injuste».

Photo CC/Flickr/European People’s Party

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.