Apple : Steve Jobs passe la main

Le charismatique fondateur de la firme Apple a décidé de passer la main. Malade, Steve Jobs a annoncé mercredi dans un communiqué de presse qu’il quittait la direction du groupe désormais première capitalisation boursière mondiale. Numéro 2 d’Apple, Tim Cook prendra la direction de la firme. Steve Jobs ne quitte pas définitivement l’entreprise mais conserve son poste de président du conseil d’administration.

A l’instar de Bill Gates, Steve Jobs est considéré, à juste titre, comme un des pionniers de la micro-informatique pour avoir introduit l’ordinateur dans les foyers (bien avant l’avènement de l’IBM PC), puis pris conscience du potentiel du couple interface graphique / souris. Steve Jobs est à l’origine, dans les années 2000, du lancement et des succès planétaires de l’iPod, de l’iPhone et de l’iPad. En 2011, il est considéré comme la 34e fortune américaine et la 110e fortune mondiale.

L’annonce de cette démission a vivement choqué les marchés financiers. L’action Apple chutait de quelques 5% mercredi soir à la bourse de New York.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.