Une policière se suicide sur le pont Saint Michel de Toulouse

800px-Pont_Saint-Michel_ToulouseLes informations sont pour l’heure contradictoires quand aux motifs. Mais le Procureur de la République l’a déclaré : une policière toulousaine s’est suicidée tôt ce matin à Toulouse en se jetant depuis le Pont Saint Michel. Un drame. Selon la presse, la policière, gardienne de la paix, âgée de 35 ans était mère de deux jeunes enfants. Elle aurait été victime d’un viol en 2007 avant d’être mutée à Toulouse.

Le taux de suicide dans la police est un problème majeur en France. Quoique tabou, il y serait même deux fois plus important que chez France Télécom.

Des sources dignes de fois indiquent la statistique effrayante de 35 pour 100.000 dans la police. Soit pratiquement un suicide par semaine pour les seuls fonctionnaires du ministère de l’intérieur. IL est en moyenne de 20 pour 100.000 dans la population. Le ministère de l’intérieur ne publique aucune donnée à ce sujet.

Photo CC/Serydicule : Le pont Saint-Michel à Toulouse, vu depuis la Prairie des Filtres

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.