Le Parti radical de Haute Garonne dénonce la position de l’IGAS sur les délégués médicaux

L’IGAS, au travers d’un rapport,veut faire des délégués médicaux des “boucs-émissaires” de la sécurité sanitaire”. Jean-Jacques Bolzan,secrétaire départemental du Parti Radical 31,condamne certains propos écrits dans ce rapport qui stigmatisent une profession. Cette dernière n’étant qu’un maillon de l’écosytème de santé, il est stupide de penser qu’en le faisant sauter on résoudrait une partie du problème sanitaire.

Le Parti Radical 31 pense que les délégués médicaux ont une mission importante qui est de communiquer les informations utiles du médicament pour en permettre le bon usage et de participer activement à la pharmacovigilance de ses produits.
Je tiens aussi à rendre hommage à la position de Mr Lajoux,Président du LEEM,qui mesure l’importance de cette profession dans le système de santé français.Nous serions le seul pays sans délégués médicaux.

Jean-Jacques Bolzan ,secrétaire départemental du Parti Radical 31,apporte son soutien à cette profession qui mérite d’être considérée et souhaite qu’un dialogue s’instaure entre les différents acteurs de santé pour trouver la meilleure évolution possible de ce métier.

3 Commentaires

  1. j’apporte le soutien à toute une profession.Qu’est ce qui fait que je ne pourrai pas apporter mon soutien?

  2. la lisibilité de l’article gagnerait en précision si l’on sait que JJ BOLZAN exerce la profession de visiteur médical! En résume il apporte son soutien à lui même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.