les associations de protection de l’environnement boycottent le Comité Biodiversité des Pyrénées

450px-Ours_brun_parcanimalierpyrenees_3Henri-Michel Comet, préfet de la région Midi-Pyrénées, a installé ce 21 juin le Comité de suivi de la Stratégie pyrénéenne de valorisation de la biodiversité (SPVB).

Co-présidé par le préfet de région et le président de la commission permanente du comité de massif, M. Francis Maitia, il réunit les membres de la commission permanente du comité de massif et des personnalités représentant la protection de l’environnement ainsi que différentes activités professionnelles.

Trois associations de protection de l’environnement ont fait part de leur refus de participer au comité, suite à la décision du gouvernement de ne pas réintroduire une ourse en Béarn. La ligue de protection des oiseaux (LPO) a confirmé qu’elle participerait avec vigilance aux travaux du comité.

Un avant-projet de la stratégie de valorisation de la biodiversité dans le massif pyrénéen a été présenté. La concertation débutée à l’été 2010 se poursuivra jusqu’à l’automne 2011. Le document définitif sera présenté au comité de massif fin 2011. La démarche s’inscrit dans la stratégie nationale de valorisation de la biodiversité engagée par Madame Nathalie Kosciuski Morizet, Ministre de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement.

Le rôle du comité de suivi a été défini ainsi que le programme de travail pour la fin de l’année 2011.
Instance de travail, le comité s’appuiera sur des groupes de travail thématiques et rendra compte de ses études et réflexions au comité de massif.

Le programme de travail qui a été arrêté comprend notamment deux études l’une sur « tourisme et biodiversité » et l’autre sur « l’état des lieux des politiques publiques dans le domaine de la biodiversité ».
Un point d’avancement sera fait sur les plans nationaux d’actions des espèces protégées (desman, aster des Pyrénées, lézards des Pyrénées, gypaète…) et sur ceux à lancer éventuellement ( bouquetin, vautour fauve…). Deux appels à projets seront lancés (estives pilotes et pratiques d’élevages favorables à la biodiversité).

la semaine dernière la ministre NKM avait refusé la réintroduction pour dixit ne pas “accabler les éleveurs déjà touchés par la sécheresse”.

Photo LAL 1.3/Jean-noël Lafargue : Ours brun, Parc animalier des Pyrénées, 2005

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.