Journée mondiale Sans Tabac : l’OMS demande un effort supplémentaire

À l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a célébré mardi les succès de sa Convention-cadre pour la lutte antitabac, même s’il reste des défis à relever avant que ce traité ne porte tous ses fruits pour améliorer la santé publique dans le monde.

Depuis son adoption à l’;Assemblée mondiale de la Santé de 2003, 172 pays et l’Union européenne ont pris part à la Convention-cadre pour la lutte antitabac. Ils sont ainsi tenus de protéger la population de l’exposition à la fumée de tabac, d’interdire la publicité en faveur du tabac et la vente aux mineurs, d’apposer des mises en gardes sanitaires sur les paquets de tabac, d’interdire ou de limiter la présence d’additifs dans les produits du tabac, d’;augmenter les taxes sur le tabac, et de créer un dispositif national de coordination de la lutte antitabac.

« Le succès ultime du traité contre l’industrie du tabac dépend de la mesure dans laquelle les parties remplissent toutes leurs obligations », a déclaré la Directrice générale de l’OMS, le Dr Margaret Chan, dans un communiqué. « Il faut en faire davantage pour réaliser tout le potentiel du traité. Il ne suffit pas de devenir partie à la Convention. Les pays doivent adopter ou renforcer la législation nécessaire pour l’appliquer et, ensuite, la faire respecter rigoureusement.»

L’OMS souligne que, cette année, l’épidémie de tabagisme tuera près de 6 millions de personnes, dont 600.000 non-fumeurs qui mourront de l’exposition à la fumée du tabac, et que d’ici à 2030, le nombre de décès pourrait atteindre 8 millions.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.