« le lancement de Tours-Bordeaux est une bonne nouvelle pour Midi-Pyrénées »

A l’occasion de l’ouverture de l’Assemblée plénière du Conseil régional, ce jeudi 19 mai à Toulouse, Martin Malvy, président de la Région Midi-Pyrénées, a notamment déclaré :

« Nous avons appris hier soir le lancement officiel, par le Gouvernement, du chantier de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux. Je m’en félicite. C’est une bonne nouvelle pour Midi-Pyrénées. Nous pouvons avoir des opinions diverses sur la réalisation de cet équipement. Mais nous savons tous qu’il ne serait pas acceptable que Toulouse et Midi-Pyrénées, la 4ème ville de France et la plus grande des régions, restent à l’écart du réseau national et européen des lignes à grande vitesse.
Ce que nous avons souhaité se réalise. Nous serons vigilants pour que la ligne se fasse dans le respect de ce que nous avons demandé en termes de respect de l’environnement, de l’outil de travail et de l’habitat.
Nous avons toujours considéré Tours-Bordeaux-Toulouse comme un axe unique et non dissociable. J’ai personnellement obtenu de Jean-Louis Borloo, en octobre dernier lorsqu’il était ministre en charge du dossier, une garantie essentielle, la seule que nous pouvions obtenir : nous ne financerons Tours-Bordeaux qu’à hauteur de 60 à 70% de ce qui nous est demandé, tant que le chantier de la ligne Bordeaux – Toulouse n’est pas lancé.
Le lancement de Tours-Bordeaux nous fera gagner une première heure sur la durée du trajet Paris-Toulouse. Nous souhaitons aujourd’hui que les discussions en cours sur la suite du tracé se précisent dès que possible et que les délais soient respectés avec une DUP intervenant en 2014 et le début des travaux en 2017», a conclu Martin Malvy.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.